Le point Maurice - 1 an


A plus ou moins quelques jours près, Madame Maurice fête ses un an. Le temps a filé plus que vite durant toute cette année - alerte, phrase de vieux - et cet espace virtuel a réussi à se maintenir malgré les hauts et bas auxquels il a dû parfois faire face. J'ai donc décidé de dresser un petit bilan de cette année passée dans le monde merveilleux du "blogging" en choisissant les deux aspects positifs et négatifs majeurs qui ont pu ressortir de cette toute jeune aventure.

Les aspects positifs :

Un espace de liberté totale. L'avantage de posséder un espace virtuel à soi, et uniquement à soi dans un premier temps, c'est de pouvoir faire une pause avec la "vraie vie", et de s'autoriser un peu de répit, quelques minutes quotidiennes que je considère comme "superficielles", histoire de déconnecter un peu. Lorsque j'ai lancé Madame Maurice, je me suis dit que ça allait durer le temps d'un déjeuner au soleil, le temps de pondre deux/trois articles plus approximatifs les uns que les autres par manque d'orientation bien définie, qui finiraient par déboucher sur du néant. Malgré l'envie de créer quelque chose de concret, ma première crainte était que l'engouement ne suive pas. Et pourtant, bien au contraire, j'ai ressenti une certaine joie à me trouver face à mon ordinateur à réfléchir pour vous raconter une histoire qui me ressemble à chaque nouvel article publié, à construire et déconstruire des tenues dans ma tête jusqu'à prendre des notes dans un petit carnet uniquement dédié à cela, mais surtout à tout simplement imaginer de toute pièce quelque chose qui m'appartienne. Je peux même dire que durant les premiers mois, Madame Maurice m'était devenu totalement addictif à base de dix nouvelles idées à la seconde, et d'une impatience grandissante de partager avec vous un tout nouvel article. Je me suis également rendu compte à mon grand étonnement du temps de travail considérable qu'un espace tel que celui-ci peut prendre lorsque l'on a envie de proposer quelque chose d'un minimum soigné, et travaillé. Bref, tout ça pour dire que Madame Maurice est une véritable échappatoire, et se définirait plutôt une bonne tranche de rigolade. 

Des échanges et des rencontres. Le second point positif que j'ai tenu à mettre bien évidemment, en avant dans ce bilan : les jolies rencontres et les échanges que j'ai pus avoir avec d'autres blogueuses, et des lectrices. Lorsque Madame Maurice n'existait pas encore, et que je n'étais donc pas intronisée dans ce monde virtuel, je ne m'intéressais que de très loin aux blogs mode ne connaissant pour la plupart que les très grands noms connus et reconnus dans ce domaine. C'est finalement en me lançant à mon tour que j'ai découvert plein de petites blogueuses comme moi à l'univers plus que chouette, pour qui j'ai eu un vrai coup de coeur, et que je me plais à désormais suivre au quotidien. Je me suis surprise aussi à dévier du monde de la mode pour aller voir ce qui se faisait du côté des blogs beauté, cuisine, ou encore création qui regorgent de vraies petites merveilles. Mais la vraie magie qui ressort de cette aventure, se trouve dans les liens que j'ai pus tisser avec certaines d'entres vous avec qui j'échange très régulièrement par email, à qui je me retrouve à penser parfois en me disant qu'il faut absolument que je leur raconte quelque chose qui m'est arrivé dans ma vie personnelle, bien loin de Madame Maurice. Sachez que depuis un an, chacun de vos commentaires et messages sur n'importe quel support que ce soit, m'ont vraiment fait un immense plaisir, et que jamais, je n'aurais imaginé que mon univers pourrait plaire à certaines d'entre vous.


Les aspects négatifs :

Le manque de motivation et le souci du renouvellement. Malgré toutes les bonnes choses qui peuvent découler d'un tel espace personnel, quelques inconvénients que je pense inévitables, subsistent néanmoins. Le premier est très certainement le plus dur à combattre, à savoir celui de la question épineuse de la motivation. Vous savez cette motivation en dents de scie qui parfois, vous donne soit envie d'écrire un article par jour, soit un article par an environ. C'est parfois compliqué de se dire que l'on veut vraiment proposer du contenu régulier, intéressant, et non bâclé alors que la seule chose que l'on veut faire, c'est de rester vautré dans son fauteuil à regarder la rediffusion de 2002 de "Maison à Vendre" avec Stéphane Plaza le dimanche après-midi parce que dehors, il tombe des trombes d'eau entrecoupées d'éclaircies caniculaires combinées à des rafales de vent à plus de 190 km/heure. Au souci de motivation s'associe évidemment celui du renouvellement des idées, parce que lorsque l'on ouvre un blog dit mode, c'est assez simple, on a l'intégralité de son placard à présenter mais au bout de trois mois à hauteur de deux articles par semaine, on a vite fait le tour - ou alors on s'est pris un crédit sur 25 ans pour parer au besoin constant de fringues. Je fais vraiment mon maximum pour essayer de ne pas faire de redites dans mes tenues car je n'ai pas envie de vous plonger dans une routine qui vous mènerait directement sur le chemin de lassitude. Je crois que c'est aussi un peu pour ça que j'ai décidé de bifurquer depuis quelques temps, vers la beauté qui me permet une palette - attention, meilleur jeu de mots du monde - bien plus large de possibilités même si j'avoue ne pas être la personne la plus apte à proposer de grands conseils en matière de maquillage, et des tutoriels à faire pâlir les grandes maquilleuses pros.

Les statistiques et la remise en question. Enfin à la question des aspects non sympathiques de ce genre d'espace, je répondrai le problème des statistiques, et surtout la remise en question que cela peut engendrer. Ne nous voilons pas la face quoiqu'on en dise, on souhaite toutes voir son blog évoluer et toucher un minimum de personnes possible. Pour se faire une idée, on peut passer par différents moyens, le premier étant selon moi, le générateur de statistiques que l'on finit par installer par curiosité pour jauger la récéptivité de son lectorat. Parfois, on se laisse un peu trop porté par les résultats qu'elles affichent, on s'y fie beaucoup, et le moral en pâtit de temps à autres lorsque l'on constate une baisse de régime supposant alors que nos efforts ne semblent pas être payants, et on finit par remettre en question ce que l'on propose quitte à se dire que si l'on n'arrêtait, ça ne changerait pas grand chose. J'avoue avoir eu une période où les statistiques de Madame Maurice m'obnubilaient au point d'aller les consulter trente fois par jour, voire même de laisser la fenêtre ouverte lorsque j'étais devant mon ordinateur, histoire de voir s'il y avait du mouvement. J'ai fini par me raisonner en me disant que les statistiques pouvaient fluctuer en fonction des périodes de l'année, et surtout qu'elles devaient tout de même demeurer au second plan, et que le plaisir devait être l'élément essentiel et fondateur de mon univers.


La conclusion : De grands moments, de belles rencontres, de jolies découvertes, et une joie permanente de vous trouver chaque semaine depuis un an qui me maintiennent dans cette volonté de continuer. Alors, merci à vous !

12 commentaires:

  1. Félicitations pour tes un an
    C'est un joli cap que j'avais adoré célébrer avec un article spécial sur mon blog moi aussi
    Je suis d'accord avec tous les points que tu as mis en avant
    Et je ne peux que le dire aussi : on est drogues assez rapidement a la toile et la blogosphère aha
    Bonne continuation <3

    RépondreSupprimer
  2. Une belle "rencontre" ça c'est sûr ;)
    Longue vie à Madame Maurice !

    RépondreSupprimer
  3. Joyeux anniversaire à ton blog ! Belle analyse avec plein de sincérité et humanité c'est d'ailleurs ce qui me plait dans ton blog ;)

    RépondreSupprimer
  4. Joyeux bloganniversaire !

    Je suis très contente de te suivre, j'aime tous tes articles et je te souhaite une excellente continuation :)

    RépondreSupprimer
  5. Très intéressant ce point des 1 an. Je suis moi aussi d'accord avec la majorité des choses énoncées.. Dur dur les statistiques ;-)

    Bises

    http://aubonheurdesdames-leblog.fr

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, pour ma aprt je découvre ton blog ce jour, et j'en suis ravie ! À bientôt ! http://lescapricesdiris.com/2014/05/28/un-crop-top-et-des-papillons/

    RépondreSupprimer
  7. Joyeux anniversaire à ton blog! ;)

    RépondreSupprimer
  8. C'est sûr, c'est du boulot, beaucoup d'implication, et parfois les statistiques sont parfois en dessous de nos espérances.
    Il ne faut pas se décourager, nous sommes nombreuses à apprécier ce blog :)

    www.dark-outfit.com

    RépondreSupprimer
  9. Joyeux Anniversaire à ton blog Mme Maurice! :)
    Au plaisir de te relire!

    RépondreSupprimer
  10. Bonne anniversaire à ton blog ! En ce qui me concerne, je trouve que tu gagnerais à avoir + d'interactivité avec les lectrices, organiser davantage de concours, changer de rubriques, peut-être faire des vidéos en ce qui concerne la rubrique make-up (perso je trouve que photo+texte ça donne l'air d'y toucher sans vraiment vouloir le faire, et puis on se rend pas vmt compte du résultat et de comment appliquer les produits...) rencontrer d'autres bloggeuses, et puis dans le ton (même si c souvent très drôle) je trouve que ça manque un peu de "conclusion", d'ouverture parfois, on reste sur notre faim... :/ quitte à être + engageante genre "et vous qu'en pensez-vous? quelle est votre expérience" ça a l'air bête comme ça mais ça donne direct + de proximité et on se sent + impliquées ..... Voilà désolée pour cet article fleuve je ne pensais pas écrire autant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Pauline ! Je te fais une petite réponse à ton commentaire auquel je vais essayer de répondre point par point, et te donner mon point sur tout ce que tu soulèves.
      Pour les concours et les rubriques : il est écrit dans mon "A propos" que j'essaierai de limiter le plus possible l'afflux de rubriques toutes plus diverses et variées les unes que les autres pour ne pas donner l'impression de faire du remplissage inutile, et surtout ne pas proposer des choses que je ne maîtrise pas un minimum. Les concours, c'est autre chose : il faut déjà une marque qui accepte de collaborer avec moi, et d'offrir quelque chose à une lectrice et ensuite, la seule expérience que j'ai eue avec les concours m'a un peu déçue en sachant que la plupart des commentaires venaient de personnes qui ne connaissaient pas du tout Madame Maurice, et qui cherchaient seulement à gagner quelque chose - peu importe ce que ça pouvait être malheureusement - quitte même à relayer l'information sur leur Facebook (où là, apparaît un récap de tous les concours du net).
      Pour la beauté, je ne fais pas de vidéo tout simplement parce que je n'ai pas forcément le temps d'en faire, et qu'il faut savoir utiliser le montage vidéo, ce qui n'est pas mon cas, (et je ne parle pas du fait de se retrouver devant sa caméra) et puis, il est vrai que les vidéos beauté son cools et plus vivantes mais beaucoup de blogs proposent des maquillages via photos, et ça ne me dérange pas tant que les photos demeurent agréables à regarder.
      En ce qui concerne les interactions avec les lectrices, je ne fais jamais de conclusion ou d'ouverture car je n'ai pas envie d'inciter, voire de forcer les gens qui visitent mon blog à laisser une trace de leur passage, j'ai envie que les choses se fassent naturellement et que si une personne a envie de réagir parce que ce que je raconte lui rappelle sa propre expérience, je trouve ça très sympa justement l'idée de lui avoir donné l'envie de partager quelque chose de "personnel" avec moi sans que je le lui demande. Et très justement, les blogs qui me proposent de laisser un mot me rebutent énormément car ça me fait penser à du "racolage" (même si le terme est un peu trop fort). Pas de souci pour la longueur du commentaire, ma réponse l'est tout autant !

      Supprimer