Volume #7 - La dépression capillaire

Blouse GAP - Collier Asos - Boucles d'oreilles A Merry Mishap

La thématique du jour : Qui n'a jamais connu des périodes de jachère capillaire par flemme ou peur d'aller chez le coiffeur, ou encore par hésitation entre plusieurs coupes ? A bien y réfléchir, il semblerait que j'ai passé plus de temps dans ma vie, avec une coupe bancale et informe plutôt qu'avec quelque chose d'harmonieux qui me faisait ressembler à une pub L'Oréal vivante.

Les faits : Petite, j'ai toujours porté un carré très droit au niveau des oreilles. C'était pratique, pas compliqué à coiffer, et puis, ça évitait que ça m'arrive dans les yeux. Et au fil du temps, je les ai laissés pousser jusqu'à atteindre une longueur plus que conséquente à l'adolescence. Le problème, c'est que mis à part rafraîchir les pointes une fois tous les 36 du mois, je n'y touchais pas : j'avais donc une sorte de serpillière en spaghettis du sommet de mon crâne jusqu'en bas de mon dos avec une magnifique raie bien au milieu alors que la mèche devenait de plus en plus la tendance du moment. Aussi incompréhensible que ce soit pour moi, les filles de ma classe vénéraient mes cheveux - leur longueur, leur texture, leurs énormes fourches très certainement aussi - allant jusqu'à m'interdire de leur faire quoique ce soit. Alors qu'au final, je n'étais qu'un croisement entre une gothique, Avril Lavigne et Cousin Machin de la Famille Addams. Là, j'aurais pu vous mettre une photo de moi à cette époque mais je préfère vous laisser vous en remettre à votre imagination mais en gros, ça donnait ça : Ozzy Osbourne - et encore, il a plus de volume que moi.

Les expériences : Bref, quelques années plus tard, voyant toutes mes copines passer par toutes les coupes de cheveux possibles et inimaginables sans parler des variantes de couleurs, j'étais déterminée à faire quelque chose et surtout à ressembler à quelque chose. Première expérience traumatisante : le dégradé effilé sur la longueur où mes cheveux ne ressemblaient plus qu'à un tas de paille genre coupe de vieille sorcière. Deuxième expérience ratée : la tentative de mèche où je me suis retrouvée avec une micro mèche qui refusait de se positionner et qui donc, restait uniquement sur le côté gauche de mon front, et qui a mis plus de six mois à repousser. Alors, j'ai abandonné l'affaire. La jachère, c'était mieux finalement.


Le carré courtMais j'en ai eu à nouveau marre. Alors, j'ai tout coupé au carré, coupe que j'avais beaucoup aimé d'ailleurs mais qui demandait plus d'entretien que ma serpillière inerte. Ah oui, parce qu'en plus de ne pas aller chez le coiffeur, je suis une feignasse du coiffage. Hors de question de passer une heure tous les matins à tout mettre en place. La fille la plus pénible du monde, je vous dis. Et puis, forcément, lorsque l'on fait place neuve aux cheveux courts, on veut immédiatement revenir aux cheveux longs parce que pouvoir se faire des coiffures, c'est quand même vachement bien - et aussi pour pouvoir cacher la misère plus facilement quand tu as eu la flemme de te laver les cheveux la veille, et qu'ils sont tout cradingues. Du coup, je suis revenue aux cheveux longs, les épuisant quasiment jusqu'à leur dernier souffle, bien entendu. Et puis, j'ai pris la véritable décision de couper pour de bon à nouveau au carré il y a de cela, plus d'un an. Chose que j'ai réitérée trois fois d'affilé, et coupe que je compte garder à manière régulière à présent sauf que...

La dépression capillaire : Sauf que par manque de temps, par changement de lieu de vie, mes cheveux ont repoussé, et je n'ai pas eu la possibilité de retourner chez la seule coiffeuse au monde qui a réussi à me faire la coupe que je demandais à trois reprises - parce que généralement quand on la trouve, on la garde. Du coup, je me retrouve dans une phase de coupe non coupe parfois très compliquée à gérer quand mes cheveux ont décidé de n'en faire qu'à leur tête et de ne pas se positionner correctement; et puis parfois, ils me laissent un peu de répit, histoire de pouvoir faire illusion.


Les solutions : Du coup, pour parer à cet énorme souci quotidien, j'ai trouvé deux "solutions" dira-t-on. La première consiste à rabattre mes deux mèches de devant sur les côtés avec des pinces plates. Et la deuxième, plus en période de cheveux incoiffables ou sales - ou les deux - un petit chignon haut. Bien entendu, le seul souci du chignon est qu'il faut avoir atteint une longueur suffisante de cheveux pour pouvoir le réaliser.



Et voilà, pour l'histoire de ma dépression capillaire. Et vous, comment la vivez-vous ?! Quelles sont vos astuces miracles pour y remédier ?

N.B : Je ne m'explique toujours pas cette tête digne d'un Poetic Lover sur la photo du chignon haut.

10 commentaires:

  1. Je crois qu'on est tous passé par la^^ la frange, les cheveux long, la frange sur le coté, un carré, un balayage, un tye & dye,... Enfin tant qu'il n'y a pas de catastrophe :p en tout cas je trouve que cette coupe te va très bien!

    RépondreSupprimer
  2. Aaaah j'ai exactement la même grosse galère! J'ai longtemps eu les cheveux longs, je suis passée au roux et pour en finir avec cette couleur au bout d'un an ou deux j'ai coupé pour un carré. J'ai aimé au début, j'ai eu du mal à m'habituer, j'ai re aimé, j'ai coiffé différemment, ça a poussé... Aujourd'hui je me retrouve avec un pseudo carré, un poil plus court derrière j'ai l'impression et avec les pointes toujours rousses. Enfin, un roux tout passé bien moche évidemment!
    Je ne sais pas si je laisse comme ça, si j'attends que ça repousse un peu plus pour refaire un joli dégradé comme j'aimais tant ou si je recoupe au carré, pour en finir pour de bon avec le roux... Enfin, du coup je passe mon temps à les attacher, ça c'est un signe chez moi, ma coupe de cheveux ne me plaît pas! ^^

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que le carré te va à ravir. J'aime beaucoup la version détachée. Je viens également de sauter le pas et j'en suis très contente. Enfin une coupe féminine, moderne mais simple à entretenir. Et côté coiffure, je suis tombée sur cette page Facebook https://www.facebook.com/pages/Coiffures-faciles-%C3%A0-faire/307130522769305?fref=photo qui propose des coiffures "simples" à réaliser, dont une pour carré (mannequin roux)...

    RépondreSupprimer
  4. Ton article me fait sourire ! Je suis actuellement en plein dilemme moi aussi ! Ma frange commence à me cacher la moitié du visage et, venant de déménager, je ne sais pas chez quel coiffeur aller ! Ce matin, j'ai même failli m'y attaquer moi-même ... j'ai reposé les ciseaux avant le massacre ...
    Bises
    Laura

    RépondreSupprimer
  5. Aah j'ai adoré lire ton article. Je vis aussi une sorte de dépression capillaire, mais cheveux ne poussent pas beaucoup quasiment voir pas du tout , je me trimbale des cheveux courts depuis au moins 3 ans, c'est triste :'(.

    Gros bisous .

    http://stylebybarbara.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  6. ahah ... je pense honnêtement qu'on est toutes passées par là ... les cheveux et les filles, c'est une vraie histoire d'amour-désamour ! en ce moment, je laisse pousser, j'ai un mariage en septembre et j'aimerais avoir une tignasse qui me laisse du choix ... là, j'ai une longueur entre deux, THE longueur qui t'enquiquine. alors je vais chez le coiffeur demain pour égaliser un peu les pointes et faire une mèche mais sinon mes astuces, les voici: 1) j'espace les shampoings au maximum, car j'ai remarqué que plus je les laisse "sales" longtemps (XD), plus ils obéissent ... 2) je prends des shampoings qui respectent mon cheveux et mon cuir chevelu 3) comme toi, les jours où ça va pas: je les attache, franchement plus mal que toi :) et j'attends que demain, ça aille un peu mieux ... ah oui, ma quatrième astuce: je porte des chapeaux / casquettes quand je dois sortir et qu'ils sont tout raplapla (chez moi c'est tout l'un ou tout l'autre, soit j'ai comme un décollement de racine, soit ils sont tout plats comme une asiatique ...) !

    RépondreSupprimer
  7. un article vraiment intéressant
    et j'adore ta coiffure
    elle te vas vraiment bien
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
  8. Tu es superbe avec les cheveux détachés :) J'aime beaucoup le carré surtout sur des visages fins comme les tiens cependant, personnellement je tiens beaucoup trop à ma tignasse !
    Des bisous,
    Emy-Enjoys

    RépondreSupprimer
  9. Ta coiff te va super bien ! Le chignon également !

    RépondreSupprimer
  10. le carré te va bien et le chignon aussi lol,
    j'ai les cheveux afro,une belle touffe domptable et flemme de se coiffer aussi
    kissou

    RépondreSupprimer